Disparition de Yannis Manoussakis

Hommages

L’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions a appris avec une profonde tristesse le décès de Yannis Manoussakis, le 5 juin 2021, et souhaite rendre hommage à ce collègue algorithmicien qui s'est engagé au service de sa communauté et qui était reconnu et apprécié bien au-delà de l'Université Paris-Saclay où il a fait l'essentiel de sa carrière.

Professeur à l’Université Paris-Saclay au sein du Laboratoire Interdisciplinaire des Sciences du Numérique (LISN - CNRS/Université Paris-Saclay), Yannis Manoussakis était un spécialiste reconnu en informatique théorique et mathématiques discrètes avec des contributions en théorie des graphes, en recherche opérationnelle, et en algorithmique. Il était fortement engagé dans la politique scientifique du plateau de Saclay : après avoir été délégué aux thèses de 2001 à 2010, il a assuré la direction du LRI1 de 2014 à 2019 après en avoir assumé la direction adjointe de 2012 à 2014.

Après un cursus à l’École Polytechnique d’Athènes, Yannis Manoussakis a continué ses études en troisième cycle à l’Université Paris-Sud où il a obtenu un DEA en 1983 puis deux thèses en 1985 et 1987, et enfin une HDR en 1990. Il a été assistant et puis maître assistant à Télécom ParisTech, maître de conférences à l’Université Paris XII Créteil. Il était, depuis 1991, professeur en informatique à l’IUT d’Orsay et, depuis 2020, membre senior de l’IUF.

Ses contributions scientifiques sont très variées. Il a contribué en ordonnancement en donnant un algorithme linéaire pour trouver un ordonnancement optimal lorsque les tâches sont uni-processeurs et un schéma polynomial d’approximation dans le cadre multi-processeur. En théorie des graphes, il a donné un algorithme polynomial pour la recherche de chemins hamiltoniens dans les graphes orientés complets. Dans le domaine des réseaux de communication, il a établi des bornes supérieures pour les indices de transmission en termes de connexité et de demi-degrés de graphes orientés modélisant un réseau, ce qui a conduit à des applications significatives.

Pionnier de l'étude des grands graphes, et plus particulièrement du graphe du web dont il cherchait à comprendre l’expansion et le comportement, Yannis Manoussakis souhaitait consacrer ses années à l'IUF pour synthétiser la recherche mondiale sur la thématique des graphes aux arêtes colorées.

Son départ à 63 ans laisse un vide immense, à la fois scientifique et humain, au sein d’une large communauté où son engagement, sa rigueur et son tempérament généreux faisaient de lui un collègue cher et apprécié.

  • 1. Dans la cadre de la restructuration des laboratoires de sciences de l'information de l'Université de Saclay, la plupart des équipes composant le LRI ont fusionné en 2020 avec le LIMSI pour donner naissance au LISN.