Jérôme Lang lauréat du prix de recherche Humboldt

Distinctions International Informatique

Informaticien internationalement reconnu pour ses travaux sur la théorie du choix social computationnel, Jérôme Lang a obtenu le prix de recherche Humboldt. Assortie d'une bourse de 60 000 euros, cette distinction va permettre au chercheur affilié au Laboratoire d'analyse et modélisation de systèmes pour l'aide à la décision (LAMSADE - CNRS/Université Paris Dauphine - PSL) d'effectuer plusieurs séjours d'une durée cumulée d'un an à l'Université Heinrich Heine de Düsseldorf et à la Technische Universität Berlin et renforcer ainsi des collaborations initiées parfois depuis plusieurs années avec ses confrères allemands.

Entré au Lamsade en 2008 comme directeur de recherche CNRS, après avoir occupé un poste de chargé de recherche à l'Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT - CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier/INP Toulouse), Jérôme Lang fait partie du pôle « Aide à la décision » du Lamsade. Dans le cadre de ses travaux, le scientifique ne cesse de mettre en application les théories de choix social. En s’appuyant sur des modèles mathématiques, algorithmiques et économiques, il cherche à concevoir des solutions à même de mieux refléter la réalité du choix des votants dans le contexte d'une élection politique ou de décisions à prendre dans un cadre privé ou professionnel. 



Au travers de collaborations tant nationales qu'internationales, Jérôme Lang s'efforce de favoriser le rapprochement entre l'algorithmique, le choix social, la théorie des jeux et la logique. Les recherches qu’il mène plus précisément avec l’Université de Düsseldorf depuis plusieurs années concernent la formation de coalitions stables qui servent par exemple à constituer des équipes de travail à la fois cohérentes et performantes. En tant que lauréat du prix de recherche Humboldt, Jérôme Lang aura bientôt l'opportunité de coopérer régulièrement avec ses collègues allemands. La dotation financière qui accompagne cette distinction vise en effet à financer une succession de séjours dans un ou plusieurs instituts de recherche d'outre-Rhin. « Sitôt que les restrictions de déplacements liées à la crise sanitaire s'assoupliront, j'envisage de séjourner en alternance dans le département d'informatique de l'Université de Düsseldorf et dans le laboratoire d'informatique de la Technische Universität Berlin, à raison d'un mois tous les quatre mois, pour une durée totale d'un an échelonnée sur une période de quatre ans », détaille l'informaticien.

Le futur partenariat avec l'Université de Düsseldorf vise à développer des outils d'aide à la décision plus simples d’utilisation mais tout aussi fiables
,

Le futur partenariat avec l'Université de Düsseldorf portera sur l’analyse de la complexité algorithmique et la résolution de problèmes relevant de l'aide à la décision. « L'enjeu sera de savoir à quel point il est possible de simplifier ces problèmes dans la perspective de développer des outils d'aide à la décision plus simples d’utilisation mais tout aussi fiables », précise le chercheur. Lors de ses séjours à la Technische Universität Berlin, Jérôme Lang travaillera sur les modalités techniques de mise en œuvre des nouvelles règles de vote proportionnel.

Plus appliquée, cette seconde collaboration s'inscrira dans la lignée de ses travaux visant à développer et mettre en œuvre des méthodes efficaces et équitables de choix de projets à sélectionner dans le contexte des budgets participatifs. « Pour éviter, par exemple, qu'un projet très onéreux retenu par une minorité de citoyens accapare l'essentiel de l'enveloppe budgétaire au détriment de plusieurs autres projets moins coûteux mais dont la somme des suffrages dépasse largement la majorité, il est nécessaire de mettre en place des méthodes de sélection plus sophistiquées, illustre Jérôme Lang. Si la construction d'algorithmes plus sophistiqués contribue à atténuer ces formes d'injustices, il s'agit avant tout de sélectionner le système d'aide à la décision offrant le meilleur compromis entre expressivité et simplicité d’utilisation. »

Contact

Jérôme Lang
Directeur de recherche CNRS au LAMSADE