International Research Laboratory (IRL) / Laboratoire de recherche international

Un outil de coopération internationale partagé par le CNRS, au service de la structuration d’une collaboration de recherche internationale fortement localisée

Les IRL correspondent à des implantations de recherche internationales au sein desquelles des activités de recherche sont menées en commun autour d’axes scientifiques partagés. Ils structurent en un lieu identifié les présences significatives et durables de scientifiques d’un nombre limité d’institutions de recherche françaises et étrangères (un seul pays étranger partenaire).

Ils comprennent les implantations rassemblant des scientifiques rattachés à différentes unités et les unités internationales – unités mixtes de recherche avec partenaires étrangers (UMI) et unités de service et de recherche (USR) installées à l’étranger – mises en place lorsqu’un adossement à une structure opérationnelle de recherche (SOR) dédiée est nécessaire.

Les International Research Laboratories ont une durée de 5 ans.

FILOFOCS en Israël

filofocs

L’IRL French-Israeli Laboratory on Foundations of Computer Science (FILOFOCS) est créée pour cinq ans (2019-2023) et associe cinq partenaires français et israéliens dans le domaine de l’informatique fondamentale. FILOFOCS regroupe des chercheurs de l’Institut de Recherche en Informatique Fondamentale (IRIF - CNRS/Université Paris-Diderot), laboratoire commun au CNRS et à l’Université Paris Diderot travaillant dans le domaine de l’informatique théorique, ainsi que des chercheurs de trois des principales institutions scientifiques israéliennes dans ce domaine : l’université de Tel Aviv, l’université hébraïque de Jérusalem et l’Institut Weizmann des sciences.

Voir aussi :

Ipal à Singapour

Image retirée.

L’IRL Image & Pervasive Access Lab (Ipal) s’intéresse à l’imagerie biomédicale, aux accès pervasifs, à la gestion et à l’amélioration du cadre de vie.

Ipal associe le CNRS, l’Institut Télécom, l’Université Grenoble Alpes, l’agence A*STAR et la National University of Singapore (NUS).

Mots-clés : imagerie biomédicale ; accès pervasifs ; gestion et amélioration du cadre de vie ; smart cities.

JFLI au Japon

Image retirée.

Depuis 2012, le Japanese-French Laboratory for Informatics constitue un hub pour les coopérations à distance entre la France et le Japon. Cette unité mixte internationale organise des workshops réguliers et accueille des chercheurs dans la capitale japonaise pour de courts séjours, comme pour de plus longues résidences.

Les recherches menées au JFLI couvrent un grand nombre de domaines : réseaux de nouvelle génération et Internet du futur, cryptographie, calcul haute performance, logiciel, modèles de programmation et méthodes formelles, réalité virtuelle, multimédia, informatique quantique, etc.

Le JFLI succède au laboratoire international associé (LIA) du même nom, créé en 2009. Il associe le CNRS, Sorbonne Université, Inria, et côté japonais : la Graduate School of Information Science and Technology de l’Université de Tokyo, le National Institute of Informatics (NII) de Tokyo et l’Université de Keio.

Lafmia au Mexique

Image retirée.

Le laboratoire franco-mexicain d’informatique et d’automatique (Lafmia) conduit des recherches dans les domaines de l’informatique (systèmes pervasifs et gestion de ressources multi-échelles ; metaheuristique bio-inspirée) et de l’automatique (contrôle de systèmes dynamiques).

L’IRL Lafmia associe l’Institut Polytechnique de Grenoble, l’Université Grenoble Alpes, l’Université de Technologie Compiègne, le Research and Advanced Studies Centre of the Mexican Politechnic Institute (CINVESTAV) et le Mexican Council of Science and Technology (CONACyT).

Mots-clés : systèmes pervasifs et gestion de ressources multi-échelles ; métaheuristique bio-inspirée ; contrôle de systèmes dynamiques.

ReLaX en Inde

Image retirée.

Créé en 2017, le Research Lab in Computer Science (ReLaX) à Chennai, capitale de l’État du Tamil Nadu dans le Sud de l'Inde, sert de plate-forme aux relations franco-indiennes en informatique théorique (algorithmique, logique, combinatoire, modèles du calcul et complexité, en plus des méthodes formelles) et à ses applications directes comme la vérification, les systèmes distribués ou la science des données.

Ouverte aux interactions naturelles avec les mathématiques, cet IRL favorise aussi les collaborations industrielles avec des entreprises françaises et indiennes.

ReLaX associe le CNRS, l’École normale de Cachan, l’Université de Bordeaux, l’Indian Institute of Sciences (IISc), le Chennai Mathematical Institute (CMI) et l’Institute of Mathematical Sciences (IMSc). Ce laboratoire est l’aboutissement de plus de quinze ans d’échanges entre les équipes de recherche des deux pays en informatique.